Nouvelles

Les statines réduisent considérablement la probabilité de récidive du cancer du sein


Une étude révèle: les statines réduisent de moitié le risque de retour du cancer du sein
Le cancer du sein menace la santé d'innombrables femmes dans le monde. Pour cette raison, les médecins recherchent de nouvelles voies et moyens pour prévenir la maladie ou pour aider les gens à surmonter la maladie. Les chercheurs ont maintenant découvert que les soi-disant statines peuvent empêcher le retour du cancer du sein.

Le cancer du sein tue plus de femmes chaque année que tout autre cancer dans le monde. Pour cette raison, nous avons un besoin urgent de thérapies et de médicaments plus efficaces pour éviter le développement, la propagation et le retour du cancer du sein. Les scientifiques ont découvert dans une enquête que les statines prescrites peuvent aider à prévenir le retour si le cancer du sein a déjà été vaincu. Les médecins ont publié les résultats de leur étude dans la revue "Breast Cancer Research".

Les statines peuvent réduire de moitié le risque de récidive du cancer
Jusqu'à 80 pour cent des cas de cancer du sein sont «ER positifs». Dans ces cas, il y a plus de récepteurs d'œstrogènes (ER) que de cellules mammaires normales. Ceux-ci sont particulièrement sensibles aux œstrogènes. On estime que jusqu'à 40 000 femmes atteintes d'un cancer du sein ER-positif sont diagnostiquées chaque année, expliquent les auteurs. Dans certains cas, les patients ne répondent pas aux traitements de blocage hormonal standard conçus pour affecter la production d'œstrogènes. Mais dans la nouvelle étude, les chercheurs ont découvert que certains types de cancer du sein utilisent le cholestérol pour produire une molécule qui produit ensuite du 25-HC.

Le soi-disant 25-HC a le même effet que l'oestrogène, ce fait pourrait expliquer la résistance du cancer au traitement, spéculent les médecins. Des statines pour abaisser le cholestérol peuvent alors être utilisées chez ces patients. Cela réduit de moitié la probabilité que la maladie revienne dans les dix prochaines années, disent les experts.

Les cellules cancéreuses utilisent la molécule de cholestérol pour imiter les œstrogènes
Au cours du traitement du cancer du sein dit ER-positif, qui est renforcé par les œstrogènes, le cancer devient souvent résistant à l'hormonothérapie standard, expliquent les médecins. Nos recherches ont montré que ces cellules cancéreuses peuvent utiliser une molécule de cholestérol pour imiter les œstrogènes. De cette façon, la maladie peut continuer à se développer même sans œstrogène, explique le chercheur principal Dr. Lesley-Ann Martin. Tester la tumeur à la recherche de traces de 25-HC ou d'enzymes impliquées dans sa formation peut aider à identifier les patients les plus susceptibles de développer une résistance plus tard, ajoute l'auteur. Un traitement approprié peut être instauré sur la base de ce pronostic.

Le cholestérol est une molécule importante qui aide à construire et à maintenir les membranes du corps. Il produit également un certain nombre d'hormones. Nous obtenons le cholestérol de nos aliments. Mais notre corps produit également son propre cholestérol grâce à un processus appelé biosynthèse du cholestérol, ajoutent les scientifiques.

Des résultats efficaces peuvent améliorer les méthodes de traitement actuelles
Avec des cellules cancéreuses du sein cultivées en laboratoire, l'équipe de scientifiques dirigée par le Dr. Martin explique les processus qui provoquent la rechute des femmes atteintes d'un cancer du sein ER-positif lorsqu'elles prennent des inhibiteurs de l'aromatase. Les chercheurs ont découvert que la biosynthèse du cholestérol permettait aux cellules de produire du «carburant» pour la maladie. Le blocage de certaines parties de la production de cholestérol ralentit la croissance des cellules cancéreuses de 30 à 50 pour cent. Les nouveaux résultats de la recherche offrent une opportunité importante d'améliorer l'efficacité des traitements les plus couramment utilisés aujourd'hui, disent les experts. (comme)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Prévenir la récidive du cancer du sein (Décembre 2021).