Nouvelles

Les experts de la santé mettent en garde contre le "pré-bronzage"


Le "pré-bronzage" pour la protection solaire est inutile

La peau bronzée est toujours considérée comme une beauté idéale pour de nombreux Européens. C'est pourquoi certaines personnes essaient de se débarrasser de leur teint pâle dès les premiers rayons de soleil au printemps. Certains vont même au solarium pour cela. Les experts de la santé déconseillent le soi-disant «pré-bronzage». Il n'y a pas de bronzage sain. Avec un bronzage, la peau essaie de se protéger des rayons UV.

Les bains de soleil sont dangereux pour la santé

Bien que les experts soulignent à plusieurs reprises que le bronzage obtenu en prenant un bain de soleil n'est pas sain, de nombreux Allemands aiment se coucher au soleil par temps chaud. La peau brûle rapidement, surtout chez les personnes à peau claire. Cependant, cela doit absolument être évité et les risques pour la santé ne doivent pas être sous-estimés. Parce que chaque coup de soleil est ajouté à votre propre compte de peau. Cela augmente le risque de cancer de la peau. Le prétendu "pré-bronzage" n'aide pas non plus ici. Les experts de la santé le déconseillent donc.

La peau bronzée n'est plus considérée comme si attrayante

Comme l'a écrit la Ligue suisse contre le cancer dans une annonce récente, la peau bronzée n'est plus considérée comme aussi attrayante et saine qu'il y a quelques années.

Selon les experts, l'idéal de la beauté est en train de changer à juste titre, «parce qu'il n'y a pas de bronzage sain».

Une peau qui bronze se défend. Sous l'influence des rayons UVB à ondes courtes et à haute énergie, les cellules pigmentaires forment le colorant mélanine, qui bronze la peau. C'est ainsi que la peau essaie de se protéger des rayons UV.

Les rayons UVA à ondes plus longues pénètrent profondément dans la peau et endommagent le tissu conjonctif. La peau perd de son élasticité. Il en résulte des rides, des taches de vieillesse et un vieillissement prématuré de la peau.

«Le pré-bronzage n'est pas un moyen approprié de s'armer contre le soleil d'été», prévient la Ligue contre le cancer. Cela ne fait que nuire à la peau.

Les solariums augmentent le risque de cancer

Les experts déconseillent fortement de visiter un solarium: le bronzage n'aide pas. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé les solariums dans la première catégorie des risques de cancer.

Les rayons UV sont la principale cause des lésions cutanées et du développement
du cancer de la peau.

L'incidence du cancer de la peau augmente régulièrement depuis des décennies. Une distinction est faite entre le cancer dit de la peau noire (mélanome malin) et le cancer de la peau claire.

L'OMS estime qu'il y a chaque année deux à trois millions de nouveaux cas de cancer de la peau clair et plus de 250 000 nouveaux cas de mélanome malin dans le monde.

Selon la Société allemande du cancer, jusqu'à 190 000 personnes reçoivent un diagnostic de cancer de la peau chaque année en Allemagne.

Détecté tôt, il y a de bonnes chances de succès du traitement.

Faites toujours attention à une protection solaire adéquate

Même maintenant, vous devez être prudent. La force du soleil printanier est largement sous-estimée.

Pour minimiser le risque de cancer de la peau, il faut se protéger de trop de rayons UV.

Pour les mois de mars et avril, la Ligue suisse contre le cancer recommande: Ne pas sortir sous le soleil de plomb le midi et appliquer un écran solaire sur les zones de peau non couvertes entre 11h et 15h.

Un écran solaire doit protéger à la fois contre les rayons UVA et UVB. De plus, vous devez toujours être guidé par l'indice UV.

Mais attention: le risque de cancer de la peau continue d'exister malgré la protection solaire. (un d)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Le TEST de la GALÉRIENNE: LAUTOBRONZANT LOVING TAN (Août 2021).