Nouvelles

Pas de protection contre les accidents sur le chemin du médecin pendant les heures de travail


Tribunal social de Dortmund: consulter un médecin est une affaire privée
Si les travailleurs subissent un accident de la route alors qu'ils travaillent avec leur médecin en cours de route, il n'y a pas d'accident du travail assuré. Un accident de trajet assuré vers le lieu de travail n'est généralement pas non plus à prévoir, a souligné le tribunal social de Dortmund dans un arrêt rendu public le vendredi 23 mars 2018 (numéro de dossier: S 36 U 131/17). Lors du déplacement du cabinet médical au lieu de travail, un accident de trajet ne peut être présumé que si le séjour du médecin est d'au moins deux heures, selon les juges de Dortmund, qui ont ainsi suivi la jurisprudence du Tribunal fédéral social (BSG).

Dans le cas précis, c'est un travailleur de Siegen qui a dû voir un orthopédiste pendant ses heures de travail. Après avoir consulté le médecin, il a été victime d'un accident de la circulation sur le chemin du retour au travail. Une ecchymose aux côtes et une ecchymose à l'épaule sur le côté gauche en ont été les conséquences.

L'homme souhaitait que l'accident soit reconnu par l'association professionnelle du bois et du métal comme un accident du travail.

Mais le fournisseur d'assurance accident a refusé. La visite du médecin était une activité privée non assurée. Un accident du travail n'est donc pas présent.

L'employé a également échoué devant le tribunal social. Dans leur jugement du 28 février 2018, les juges de Dortmund ont précisé que «les mesures de maintien ou de rétablissement de la santé, telles que la visite d'un médecin en l'espèce», devaient être attribuées à la sphère personnelle de la vie. Il n'y a pas de couverture d'assurance pour une affaire aussi privée.

Il n'y a pas eu non plus d'accident de trajet assuré. Une couverture d'assurance existe si le salarié se déplace d'un soi-disant troisième lieu à son lieu de travail. Cependant, selon la jurisprudence du BSG du 5 juillet 2016, le séjour effectif à ce «troisième lieu» - ici le cabinet médical - doit durer au moins deux heures (numéro de dossier: B 2 U 16/14 R, rapport JurAgentur du jour du jugement). Sinon, il ne serait pas possible de différencier les détours non assurés pour les courses privées, comme les courses ou le ravitaillement, des itinéraires assurés. fle / mwo

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Du nouveau dans les zoos - Cest pas sorcier (Août 2021).