Nouvelles

Une pneumonie mortelle a atteint les Seychelles: mise en quarantaine ordonnée


Le ministre de la Santé prend des mesures de sécurité strictes

La dangereuse peste pulmonaire continue de se propager. Selon les annonces officielles, la maladie infectieuse hautement contagieuse a maintenant atteint les Seychelles. Le ministère de la Santé de l'État insulaire a confirmé mardi qu'un homme de 34 ans avait amené la maladie de Madagascar. Pour éviter de nouvelles infections, les voyageurs sont maintenant mis en quarantaine et les vols à destination de Madagascar sont arrêtés.

Un ravageur fait de nombreuses victimes à Madagascar

Actuellement, la dangereuse peste pulmonaire fait particulièrement rage à Madagascar. Près de 350 maladies et plus de 40 décès ont été signalés à ce jour, dont la plupart sont la soi-disant peste pulmonaire. C'est plus rare, mais nettement plus dangereux que les autres formes de la maladie et se transmet principalement par la toux de près. Pour empêcher la propagation de la maladie, les vols ont été interrompus, entre autres, mais apparemment trop tard. Car, comme officiellement confirmé, la peste pulmonaire a désormais atteint les Seychelles. Le ministre de la santé de l'île a donc ordonné la mise en quarantaine pour tous les voyageurs arrivant de Madagascar.

Six jours d'isolement

Comme le rapporte le ministère de la Santé des Seychelles, le ministre de la Santé Jean-Paul Adam a confirmé mercredi au parlement que désormais, toutes les personnes entrant à Madagascar devront passer six jours en isolement. Le centre d'isolement sera installé dans l'académie militaire de la Garde côtière des Seychelles sur l'île de Persévérance, près de la capitale, Victoria, indique le message. L'entrée serait activement surveillée ici avant qu'ils ne soient autorisés à entrer aux Seychelles.

Les personnes de contact sont surveillées

Mardi, le ministère a confirmé qu'un homme de 34 ans avait introduit la pneumonie de Madagascar. L'homme était arrivé aux Seychelles le vendredi 6 octobre et est depuis sous surveillance. Selon le ministère, il a été immédiatement traité avec des antibiotiques et toutes les personnes qui étaient en contact direct avec lui ont été immédiatement contactées.

"Il y a 12 membres de sa famille proche qui ont été amenés à l'académie militaire pour y être activement surveillés", a indiqué Jean-Paul Adam dans un autre communiqué. En plus de cela, d'autres personnes ont été convoquées pour un traitement préventif car les personnes infectées avaient assisté à une réunion à son retour au pays. Cependant, ces personnes ne présentaient aucun symptôme, mais n'étaient traitées que de manière prophylactique, a souligné le ministre de la Santé.

L'OMS met en garde contre la propagation de la peste

La peste est l'une des épidémies les plus dévastatrices et a fait des millions de vies, en particulier au Moyen Âge. Même aujourd'hui, la maladie infectieuse n'a pas été vaincue. Selon un bilan de l'OMS, 3 248 cas étaient connus dans le monde entre 2010 et 2015, dont 584 mortels. Selon l'Organisation mondiale de la santé, les trois pays les plus endémiques actuellement sont la République démocratique du Congo, Madagascar et le Pérou. Mais l'OMS prévient que la peste reviendra dans d'autres pays.

La peste pulmonaire entraîne rapidement la mort si elle n'est pas traitée

La soi-disant peste pulmonaire est une infection pulmonaire sévère causée par la bactérie Yersinia pestis et se transmet généralement de personne à personne par infection par gouttelettes (par exemple lors de la toux ou des éternuements). Par conséquent, la maladie se propage rapidement, en particulier dans les zones densément peuplées.

Les symptômes typiques de la peste pulmonaire rare mais très contagieuse sont une forte fièvre, des maux de tête, un essoufflement, des douleurs thoraciques et une toux. La période d'incubation est généralement de un à sept jours. Si la maladie est diagnostiquée tôt, elle peut être traitée avec des antibiotiques. Si elle n'est pas traitée, elle entraîne la mort environ deux jours après l'apparition des symptômes. (Non)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Coronavirus en Afrique du Sud: la pandémie gagne du terrain (Novembre 2021).