Nouvelles

Jugements: Pas de nettoyage des dents par le dentiste à la caisse


BSG: Il est de votre responsabilité de vous brosser les dents
L'assurance maladie légale n'a pas à payer le brossage hebdomadaire régulier par un dentiste. Cela vaut également si une personne handicapée physiquement et mentalement est incapable de se brosser les dents, le Tribunal social fédéral (BSG) de Kassel (Az.: B 1 KR 30/16 R) a statué le mardi 11 juillet 2017.

Le plaignant, originaire de la région de Hanovre et né en 1975, n'a pas pu se brosser les dents en raison de son handicap. L'homme est en soins de niveau III en raison d'un raidissement de la colonne vertébrale et d'une déficience intellectuelle. Sa mère n'était pas autorisée à pratiquer une hygiène bucco-dentaire régulière avec lui.

La personne handicapée faisait nettoyer les dents de son dentiste au total dix fois par semaine à ses propres frais. Le dentiste l'a fait à l'aide de l'échographie, de l'utilisation de brosses à dents et de l'introduction d'un gel antibactérien à la chlorhexidine.

Son assurance maladie, DAK-Gesundheit, a rejeté la demande de remboursement des frais.

Le tribunal social de Hanovre a cependant ordonné à la caisse maladie de rembourser 150 euros au plaignant. Le tribunal social de l'État a confirmé cette décision.

Mais le BSG était maintenant d'accord avec la compagnie d'assurance maladie. Le nettoyage des dents est une "procédure essentiellement non médicale, mais généralement sensée pour la prévention des maladies dentaires", que l'assuré doit fournir sous sa propre responsabilité. Si nécessaire, cependant, une assurance soins de longue durée couvre les besoins des personnes nécessitant des soins et des personnes handicapées, selon les juges de Kassel. fle

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Blanchiment des dents - Comment fait-on le blanchiment chez le dentiste (Octobre 2021).